ONF entre beaux discours et réalités vécues par riverains et habitants… Contradictions !

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 1875 (1 par jour)
Discours ONF

ONF entre beaux discours et réalités vécues par riverains et habitants… Contradictions !

Le lecteur trouvera ici quelques exemples des contradictions entre le discours Onf et la réalité vécue par les riverains, habitants et citoyens…. Ci-après, liens Onf dont sont issus les extraits :

Extraits Discours Onf

 
La forêt de Fausses Reposes 615 ha selon Lettre du Préfet Région ci-dessus… « participe activement à la qualité et au cadre de vie des habitants et a un rôle social très significatif. »

    • Epuration de l’air et lutte contre le changement climatique par la fixation du carbone de l’air,
    • Offre diversifiée d’espaces naturels et de loisirs,
    • Constitution de véritables trames vertes,
    • Exploitation forestière perçue dans l’inconscient collectif comme une dégradation et une atteinte aux autres fonctions de la forêt notamment sociale et patrimoniale,
    • Capital forestier irremplaçable aux lisières des zones fortement urbanisées,
    • Classement en forêt de protection permet de protéger la forêt de tout changement de destination.… étendu aux forêts périurbaines pour leur rôle en terme d’écologie et de bien-être des populations.… Classée comme telle : forêt de Fausses-Reposes, 615 ha en 2007,
    • Opérations Forêts Ouvertes : Sentiers découverte pour les personnes à mobilité réduite, installation de panneaux de signalisation ou aménagement de pistes cyclables ou cavalières… "

Parmi les intervenants de la conférence mentionnée [1], espérons que nombre d’entre eux partagent pleinement et activement ce qui est dit dans le dossier de presse.

    • « Face aux attentes fortes de nos concitoyens sur la forêt, en contexte périurbain, essentiel de renforcer le dialogue » - « Gestion des paysages forestiers requiert une communication renforcée auprès du public. »
    • « Directeur de projet « forêts périurbaines » est nommé pour animer et mettre en œuvre ces actions en Ile-de- France. »
    • « Trois piliers de la gestion durable des espaces naturels, (économique, environnemental et sociétal), mais en Ile-de-France où ces enjeux sont tous exacerbés, la dimension sociétale prévaut dans tous les actes de gestion. »
    • « Forêts domaniales Ile-de-France… une richesse biologique reconnue des scientifiques. »
    • « Multifonctionnalité : préserver la biodiversité, accueillir le public et assurer une production de bois. En zone périurbaine…Onf se doit d’être exemplaire et en lien permanent avec les attentes et les évolutions de notre société. Cf Contrat d’objectifs et de performance 2012-2016 Onf, Etat et Fédération nationale des communes forestières (FNCOFOR). »
    • « Renforcer les dispositifs de concertation existants »
 
Que penser de ces beaux discours ?

 
1- Ainsi pour les citoyens du Quartier des Terrasses… des discours bien loin des réalités vécues ! Cf avec des images ci-dessous… pour mieux comprendre ce qu’est une Coupe Rase en quelques semaines de la parcelle 137 de la Forêt Royale de Fausses Reposes !

 
2- L’impression domine de décideurs grandement éloignés des préoccupations des Franciliens en ce domaine et qui manipulent les mots sans en mesurer ni les conséquences, ni les exigences !
On entend pourtant raisonner les mots ou expressions : « concertation, gouvernance, trame verte, démarche concertée, être exemplaire, accueillir le public, essentiel de renforcer le dialogue, qualité… cadre de vie des habitants… rôle social de la forêt…, communication renforcée auprès du public, dimension sociétale, richesse biologique reconnue, “renforcer les dispositifs de gouvernance, multifonctionnalité, approche partenariale… »

 
3- Conclusion  :

    • Faut-il prendre au mot Jean-Yves Caullet Président du Conseil d’Administration de l’Onf , article du 28/02/2014, au Courrier des maires ? : Ne plus laisser l’avenir de la forêt dans les seules mains des spécialistes !.
    • Doit-on considérer que la Coupe Rase, sans information des riverains,… de la Parcelle 137 de la Forêt de Fausses Reposes… est une Faute… ? Le Contrat d’objectifs et de performance 2012-2016 prévoyant explicitement : « en matière de communication grand public : améliorer et conforter l’image de l’ONF en expliquant son action » !!
    • A défaut d’avoir fait avant, l’Onf se doit de réparer : Le Collectif Parcelle 137 Fausses-Reposes des Riverains et Habitants du Quartier des Terrasses, s’est dit prêt à travailler à un véritable projet de requalification… sans attendre une régénération naturelle !
      Quand même extraordinaire de détruire des arbres majestueux pouvant vivre 1000 ans alors que la simple pousse des feuilles ne se produit qu’à la 20e année et qu’il atteint environ 2 m au bout de 5 ans et 6 m en 15 ans ! [2]
    • Que seront désormais nos promenades quotidiennes dans la forêt dont nous parlent tant les agents de l’Onf ?
    • Où est donc passé le directeur de projet « forêts périurbaines » ?
    • Comment l’Onf peut-il ne pas tenir compte du Classement en Forêt de Protection par le Conseil d’Etat !
    • Faut-il encourager les enquêtes publiques pour toute exploitation des forêts en lisière urbaine ?
    • Que penser de l’application du Principe de Précaution en matière de dégradation de la qualité et du cadre de vie forestier en milieu urbain ?
    • Que signifie approche partenariale en projets à construire avec les acteurs locaux ?
    • Un peu gros le titre page 8 « Écoute, information et concertation » !! de la Plaquette Forêts. Puisque l’Onf souhaite engager des défis… chiche de rendre public en Open Data les données du document de gestion durable de la forêt dénommé « Aménagement » [3].

 
Plus généralement voir : ONF ne peut plus agir sans écouter, respecter et dialoguer avec les riverains et habitants.

Haut de Page



Accédez au Dossier Constat Terrain - 2/09/14 entre Onf et Collectif et aux 11 fiches permettant des échanges précis… en attente de Décision et de Planning d’actions concrètes.

Cf ci-après : Accès aux Images sur Exploitation et Dégradation par l’Onf de la parcelle 137. [1]

 

Cliquez ici pour indiquer vos commentaires éventuels

Haut de Page

Si vous souhaitez être tenu au courant des évolutions du dossier ONF Parcelle 137 - Quartier des Terrasses - Marnes La Coquette
:
Habitez-vous le Quartier des Terrasses ou l’un des Quartiers de Marnes La Coquette [Obligatoire] :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Habitez-vous l’une des Communes proches de Marnes La Coquette :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
: Veuillez entrer une adresse Web valide (de type http://www.monsite.com/...).
[Obligatoire] :

Haut de Page


Voir en ligne : ONF ne peut plus agir sans écouter, respecter et dialoguer avec les riverains et habitants

le 30 juillet 2014 par Contact Marnes-Environnement
modifie le 22 août 2014

Notes

[1] Hervé Gaymard, ancien Pdt du Conseil d’administration de l’Onf - Martine Chalvet, ouvrage « Une histoire de la forêt » - Liliane Pays, conseillère régionale d’Île-de-France - Jean-Yves Perrot, maire de Marly-le-Roi - Pascal Viné, directeur général Onf - François Bland, directeur territorial Ile-de-France Nord Ouest

[2] Cf divers liens Châtaignier - Castanea sativa arbre de la famille des Fagacées (Châtaignier, Chêne, Hêtre) - Lien vers wikipedia et aussi Le chataignier - Nature Planète.

[3] Cf Item 8 de l’article Parcelle 137 - Dialogue envisagé mais réponse Onf sous-estime encore réalité et violence faites aux riverains par une coupe rase, sans information - Quartier des Terrasses.